Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique : La surperformance attendue en 2024 grâce à sa philosophie d'investissement dynamique et innovante

Introduction

Le monde de l’investissement est en perpétuelle évolution, et les fonds dynamiques cherchent constamment des moyens novateurs pour maximiser les rendements. Dans cette quête, le Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique se démarque avec des objectifs d’investissement clairs visant à réaliser une plus-value du capital à long terme. Cet article explorera en détail les aspirations et les moyens utilisés par ce fonds pour atteindre ses objectifs ambitieux.

I. Objectifs d'investissement du fonds

 

  • Plus-value du capital à long terme

    Le Fonds de rendement prime PLUS Dynamique adopte une approche proactive en investissant directement dans des titres de participation américains. Cette stratégie est accompagnée de la vente d’options d’achat et/ou de vente, visant ainsi à générer un rendement supérieur pour les investisseurs. Ces manœuvres s’inscrivent dans une vision à long terme, axée sur la croissance du capital.

  • Recours à des stratégies d’investissement alternatives

    En embrassant des stratégies alternatives, le Fonds opte délibérément pour une diversification qui comprend le recours à un effet de levier. L’utilisation judicieuse de produits dérivés constitue le principal moteur de cet effet de levier, créant ainsi des opportunités de rendement supplémentaire tout en prenant en compte les risques inhérents.

II. Stratégie d'investissement du fonds

  • Large éventail de stratégies d’actions et d’options

    Le fonds adopte une approche holistique en matière de stratégies d’investissement, combinant une analyse fondamentale solide avec des éléments exclusifs et une analyse de la volatilité. Cette combinaison crée une base robuste pour la prise de décision, visant à produire une plus-value du capital à long terme et à préserver le capital investi.

  • Objectif de production d’une plus-value du capital à long terme

    La préservation du capital est au cœur de la stratégie du Fonds. Les investissements variés, couplés à l’utilisation de l’effet de levier, contribuent à l’objectif global de produire une plus-value du capital à long terme. L’effet de levier, principalement obtenu via des produits dérivés, est calibré pour atteindre une exposition brute globale de 150 % de la valeur liquidative du Fonds.

  • Utilisation de l’effet de levier et des produits dérivés

    La création d’un effet de levier par le biais de produits dérivés constitue une stratégie clé du Fonds. Cette approche innovante s’aligne avec l’objectif global de générer des rendements supplémentaires tout en gérant le niveau de risque. L’objectif d’une exposition brute globale de 150 % souligne l’engagement du Fonds envers une gestion dynamique des investissements.

    Le Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique, avec son orientation principale vers les options de vente de call et de put, offre une approche qui tend à atténuer certains aspects du risque. Ce positionnement stratégique se reflète également dans la quote de risque relativement basse à moyenne associée au fonds. Avec un coefficient bêta établi à 0.55, indiquant une sensibilité réduite aux mouvements du marché par rapport à l’indice de référence, le fonds suggère une évaluation de risque prudente. Cette évaluation est en grande partie attribuable à la nature défensive des options de vente, qui génèrent des revenus tout en offrant une certaine protection contre les baisses du marché.

  • Distribution annuelle, payable mensuellement, à un taux de 11%.

    Une caractéristique notable du Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique réside dans sa distribution mensuelle des rendements, présentant un taux attractif de 11%. Cette pratique vise à offrir aux investisseurs une source régulière de revenus, améliorant ainsi l’attrait du fonds en tant que solution d’investissement. La distribution mensuelle s’inscrit dans une stratégie globale visant à fournir une stabilité financière tout en maintenant une approche dynamique face aux fluctuations des marchés. Cet engagement envers la régularité des paiements reflète la transparence du fonds et son souci de répondre aux besoins spécifiques des investisseurs, renforçant ainsi sa position sur le marché financier. En intégrant cette pratique à ses stratégies d’options automatisées, le fonds démontre une approche holistique, axée sur l’innovation et la satisfaction des investisseurs.Le Fonds de Rendement à prime PLUS Dynamique se distingue non seulement par sa distribution généreuse, en progression constante, mais également par la nature avantageuse de cette distribution. Il convient de souligner que la distribution du fonds, est majoritairement composée de gains en capital, offrant ainsi un avantage fiscal considérable. En effet, ces gains en capital sont imposés à un taux plus avantageux que les revenus d’intérêt, les rendant ainsi plus avantageux sur le plan fiscal pour les investisseurs. Cette caractéristique renforce la position du Fonds en tant qu’option attractive pour ceux qui cherchent à optimiser leur rendement tout en bénéficiant d’une efficacité fiscale accrue.

III. Dynamisme des marchés : l'automatisation dans l'ère des stratégies d'options

Au cours des dernières décennies, les stratégies d’options ont émergé comme des outils incontournables dans le paysage complexe des négociations sur les actions. L’importance croissante de ces stratégies est le reflet de l’évolution rapide des marchés financiers mondiaux et de la recherche constante de moyens novateurs pour gérer le risque et maximiser les rendements. Les options, qui confèrent aux investisseurs le droit (mais non l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix prédéterminé à une date future, ont élargi le spectre des possibilités pour les traders et les gestionnaires de portefeuille.

Les acheteurs et les vendeurs d’options sur actions se positionnent à des extrémités opposées du marché des options, chacun assumant des rôles distincts avec des objectifs et des obligations spécifiques. Les acheteurs d’options détiennent un droit, mais pas une obligation, d’acheter (dans le cas des options d’achat) ou de vendre (dans le cas des options de vente) l’actif sous-jacent à un prix spécifié avant ou à l’expiration de l’option. En revanche, les vendeurs d’options ont l’obligation d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent si l’acheteur de l’option choisit d’exercer son droit. Cette obligation, parfois appelée risque d’assignation, expose les vendeurs à une potentielle acquisition forcée d’actifs, créant ainsi une dynamique différente entre ces deux acteurs du marché des options. Les acheteurs cherchent à tirer parti des variations de prix, tandis que les vendeurs recherchent souvent la prime d’option tout en gérant le risque associé à leurs obligations contractuelles.

Une des raisons principales de l’essor des stratégies d’options est la flexibilité qu’elles offrent aux investisseurs. Les contrats d’options peuvent être utilisés de diverses manières, que ce soit pour générer des revenus supplémentaires, protéger un portefeuille contre les baisses de marché, ou encore tirer parti de la volatilité des prix. Les options de vente (puts) permettent de se protéger contre les baisses de cours des actions, tandis que les options d’achat (calls) offrent la possibilité de profiter des hausses de cours. Cette diversité d’applications a conduit à une adoption généralisée des options dans les stratégies de gestion des portefeuilles.

Une autre dimension cruciale de l’importance croissante des stratégies d’options réside dans la sophistication croissante des marchés financiers et des instruments dérivés. Les investisseurs institutionnels et individuels ont de plus en plus recours aux options pour mettre en œuvre des stratégies plus complexes, telles que les spreads, les straddles et les strangles. Ces stratégies permettent d’optimiser les coûts, de gérer le risque de manière plus précise et d’ajuster les positions en fonction des conditions du marché. L’utilisation de l’effet de levier, inhérent aux options, offre également aux investisseurs la possibilité d’amplifier leurs rendements potentiels, bien que cela s’accompagne naturellement d’un niveau de risque accru.

Un élément majeur qui a propulsé les stratégies d’options sur le devant de la scène est la prise de conscience croissante de la nécessité de gérer le risque de manière proactive. Les marchés financiers sont devenus de plus en plus volatils, soumis à des influences variées telles que les événements géopolitiques, les avancées technologiques rapides et les cycles économiques. Les options, en tant qu’instruments de gestion du risque, permettent aux investisseurs de se protéger contre l’incertitude tout en préservant la flexibilité nécessaire pour saisir les opportunités.

L’avènement des plateformes de négociation en ligne a également joué un rôle clé dans la popularisation des stratégies d’options. Les investisseurs individuels ont désormais un accès facilité aux marchés d’options, ce qui a contribué à démocratiser ces instruments financiers. Les plateformes offrent des outils de trading sophistiqués, des analyses en temps réel et des simulations de stratégies, permettant aux investisseurs de mieux comprendre et mettre en œuvre des positions d’options avec une plus grande confiance.

Enfin, l’évolution des marchés vers une économie plus axée sur la connaissance a favorisé la montée en puissance des investisseurs informés et des algorithmes de trading. Les stratégies d’options, en raison de leur complexité et de leur potentiel de personnalisation, se prêtent bien à l’automatisation et à l’utilisation d’algorithmes avancés. Cela a conduit à une augmentation significative du volume des transactions d’options, créant un environnement de marché dynamique et liquide propice à la mise en œuvre de diverses stratégies.

En conclusion, les stratégies d’options ont évolué pour devenir des outils indispensables dans le domaine des négociations sur les actions au cours des dernières décennies. Leur flexibilité, leur diversité d’applications, leur capacité à gérer le risque de manière précise et leur accessibilité accrue ont contribué à façonner le paysage financier contemporain. Alors que les marchés continuent de se développer et de se transformer, les stratégies d’options restent un élément essentiel des stratégies de gestion de portefeuille, offrant aux investisseurs des moyens innovants pour naviguer dans un environnement financier en constante évolution.

IV. Points forts du Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique

Le Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique se distingue par plusieurs points forts, contribuant à en faire une option attractive pour les investisseurs avertis.

  1. Risque faible à moyen :
    Le fonds affiche une évaluation de risque faible à moyen, renforcée par un coefficient bêta de 0.55. Cette caractéristique offre aux investisseurs une certaine stabilité, atténuant les fluctuations liées aux mouvements du marché.

  2. Distribution élevée à 11% :
    La distribution mensuelle des rendements à un taux de 11% constitue un attrait significatif pour les investisseurs à la recherche de revenus réguliers. Cette pratique témoigne de l’engagement du fonds à fournir une source stable de revenus tout en maintenant une performance robuste.

  3. Protection à la baisse :
    Les stratégies d’options, axées sur les options de vente de call et de put, offrent une protection contre les baisses de marché. Cette approche de gestion du risque s’inscrit dans la volonté du fonds de préserver le capital des investisseurs.

  4. Historique des rendements :
    L’historique des rendements du fonds offre une perspective rassurante, démontrant sa capacité à générer des résultats positifs sur le long terme. Cet historique contribue à établir la crédibilité et la fiabilité du fonds.

  5. Positionnement entre obligations et actions :
    En se positionnant au niveau du risque entre les obligations et les actions, le fonds offre une alternative équilibrée. Cette position unique dans le spectre de risque permet aux investisseurs de diversifier leurs portefeuilles de manière judicieuse.

  6. Équipe de gestionnaire chevronné et expérimentée :
    L’équipe de gestionnaires chevronnée et expérimentée du fonds constitue un atout majeur. Leur expertise dans le domaine financier renforce la confiance des investisseurs en la capacité du fonds à naviguer avec succès dans les marchés complexes.

Ces points forts combinés font du Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique une option attrayante, alliant rendements potentiels et gestion prudente du risque, répondant ainsi aux besoins diversifiés des investisseurs.

Conclusion

Le Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique se positionne comme un acteur majeur dans le monde des investissements dynamiques. Ses objectifs audacieux de réaliser une plus-value du capital à long terme sont soutenus par des stratégies innovantes, incluant l’utilisation réfléchie de l’effet de levier et des produits dérivés. Les investisseurs à la recherche de rendements attractifs et d’une gestion proactive des risques trouveront dans cette approche une opportunité intéressante au sein du paysage financier contemporain.

Depuis sa création en 2018, le Fonds de rendement à Prime PLUS a affiché un rendement annuel moyen de 11,4 %, net de frais. Il est impressionnant de constater que ce résultat a été obtenu avec un ratio de capture des baisses de 45 %. En d’autres termes, le fonds a capté 83 % de la hausse du marché (S&P 500 : 13,6 %) tout en n’assumant que 55 % du risque du marché.

Cela est dû à la stratégie d’investissement unique du fonds, qui vise à générer des rendements stables et à limiter les risques de baisse. La performance du fonds est particulièrement remarquable lors des périodes de volatilité. La plus forte baisse du Fonds de Rendement à Prime PLUS a été de -13,65 %, et il n’a fallu que 8 mois au fonds pour se remettre de cette baisse. En comparaison, le S&P 500 a enregistré une baisse maximale de -24,91 %, et il lui a fallu plus de temps pour se rétablir.

Le Fonds de Rendement à Prime PLUS a connu moins de baisses que le S&P 500. Le fonds a connu 91 baisses à un chiffre de 1 % ou plus, contre 188 pour le S&P 500, soit 51 % de moins. De même, le fonds a connu 25 jours de baisse de 2 % ou plus, contre 67 pour le S&P 500, soit 62 % de moins. En moyenne sur les 5 dernières années, le S&P 500 a baissé de 8,8 % pendant les périodes de volatilité, tandis que le Fonds de Rendement à Prime PLUS n’a baissé que de 4,0 %. Cela signifie que le fonds a capté en moyenne 45 % de la baisse du S&P 500, ce qui est conforme à son objectif de limiter les pertes en période de marché baissier.

Si vous recherchez un fonds d'investissement avec un potentiel de rendement élevé et un risque de baisse contrôlé, le Fonds de rendement à prime PLUS est une option à considérer

1 – Performances :

Point important : le Fonds rendement à prime PLUS Dynamique n’a jamais enregistré une année négative depuis sa création en octobre 2018 dans la série F.

Tableau des rendements du DYN3361 de 2021 à 2023
Graphique performances DYN3361 de 2021 à 2023
Rendements annuels - Point important : le Fonds rendement à prime PLUS Dynamique
Performance Fonds rendement à prime PLUS Dynamique

2 – Positions acheteur de choix (%) et dix principales actions en % :

10 principales positions du Fonds rendement à prime PLUS Dynamique

3 – Tolérance au risque : faible à moyen

Risque du Fonds rendement à prime PLUS Dynamique
Risque-rendement
Risque faible - distribution 11%

4 – Beta 0.55 : protection à la baisse

Protection à la baisse 2

5 – Distribution élevée à 11% :

 Ayant augmenté au cours de la dernière année et qui n’a jamais diminué depuis la création du Fonds.

DYN3361

6 – Fiche du portefeuille

Fiche série F

7 – Fonctionnement

Stratégie option du portefeuille du Fonds rendement à prime PLUS Dynamique
Microsoft

8 – Fonds de rendement à prime PLUS Dynamique versus ses compétiteurs

Performance du Fonds rendement à prime PLUS Dynamique versus ses compétiteurs

9 – Performance avec réinvestissement des distributions :

Fonds rendement à prime PLUS Dynamique - réinvestissement dividende
Fonds rendement à prime PLUS Dynamique - réinvestissement dividende Dynamique
Fonds rendement à prime PLUS Dynamique
Fonds rendement à prime PLUS

10 – Performance sans réinvestissement des distributions :

Fonds rendement à prime PLUS Dynamique pas de réinvestissement distribution
Fonds rendement à prime PLUS Dynamique pas réinvestissement
Fonds rendement à prime PLUS Dynamique pas réinvestissement DYN3361
Fonds rendement à prime PLUS Dynamique pas réinvestissement DYN3361

11– Répartition de la distribution :

Distributions - gains en capital

12 – Actif du Fonds rendement à prime PLUS Dynamique 2018 - 2024

Dates : Toutes au 31 décembre des années 2018, 2019, 2020, 2021 et 2022, à l'exception de l'année 2024 qui est au 29 février.

13 – Performance du S&P 500 versus le Fonds rendement à prime PLUS Dynamique

Retour en haut